bulletin 1/2012


- Wittemberg, Zurich, Genève

À qui appartient la Réforme ?

En Allemagne, la décennie de la Réforme s’appelle encore « décennie Luther ». L’année Calvin (2009) est ainsi réduite au rang de simple préliminaire et il n’y a plus de place pour la commémoration de Zwingli en 2019. Lorsqu’on parle de Réforme, on ne sait plus exactement de quoi il s’agit.


Migration

Les droits de l’homme comme fil conducteur

L’annonce faite par la Fédération des Églises, en juin 2011, qu’elle venait de se charger d’un projet pilote de six mois dans le domaine du contrôle des renvois forcés, a créé la surprise. Entre-temps, le projet pilote est bouclé. C’est le moment choisi pour faire le point sur ce projet pilote et, plus généralement, sur le fondement de l’engagement des Églises face à la question de la migration.


- Les tensions religieuses en Europe

Chrétiens, bienveillants et xénophiles

Les chrétiennes et les chrétiens d’Europe qui s’en réfèrent à leurs valeurs fondamentales intrinsèques et à leurs propres traditions s’ouvrent plus facilement à l’étranger.


- La Réforme aujourd’hui

La Réforme a transformé l’Europe

Depuis, qu’est-ce qui fait d’une Église une Église? « Entre nous soit dit, dans toute cette affaire, il n’y a que le caractère de Luther qui soit intéressant, et c’est aussi la seule chose qui en impose véritablement à la foule. Tout le reste n’est que futilité confuse qui nous pèse encore quotidiennement », écrivait à un ami le vénérable Goethe en l’année Luther 1817, célébrée avec solennité. Aujourd’hui, la Réforme a tout de même meilleure presse en Europe occidentale.


- L’Année Rousseau 2012

Le plaisir du mot juste

Les Églises protestantes célèbrent le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, philosophe, penseur et croyant. Par son souhait constant d’échange, il a permis aux éminents représentants de la tradition réformée de formuler même des pensées problématiques.


- Le dimanche des réfugiés 2012

L’hospitalité – une libéralité à double tranchant

L’appel commun des Églises et des communautés religieuses à propos du Dimanche des réfugiés et du Sabbat des réfugiés, les 16 et 17 juin 2012, se rallie, comme chaque année, à la campagne des Journées du réfugié de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR.


– La confession de foi réformée

Comment déclarer sa foi chrétienne ?

Le nombre de réponses est décevant : cinq pour-cent seulement des 3700 questionnaires envoyés à des pasteurs, autorités ecclésiastiques et services spécialisés à qui il était demandé de s’exprimer sur le livre-outil des confessions de foi réformées. Mais un débat est ouvert et cela constitue déjà une étape dans l’histoire des Églises de Suisse.


– La foi dans le monde

Les Églises protestantes du Proche Orient

Les Églises protestantes du Proche Orient s’interrogent sur leur avenir dans un contexte en plein bouleversement. Face aux diverses formes et trajectoires que prend le « Printemps arabe » selon le pays, les chrétiens, et les protestants en particulier, sont confrontés à de nouveaux défis.


– « Adam, où es-tu ? »

Une contribution à la notion de dignité humaine sous l’aspect de l’œcuménisme

Le 31 mars 1940, Theodor Haecker écrit dans ses Tag- und Nachtbücher : « Une catastrophe universelle peut servir à toutes sortes de choses, notamment à trouver un alibi face à Dieu. Où étais-tu, Adam ? J’étais à la guerre mondiale. » La recherche d’Adam, de l’humain, ne date pas de la Deuxième Guerre mondiale et n’a pas pris fin une fois les hostilités terminées. Cette recherche est intimement liée à l’être humain, qui s’en préoccupe dès les débuts.