Le Conseil suisse des religions et la FEPS défendent la liberté d'expression

Attentat meurtrier du 7 février contre "Charlie Hebdo" à Paris: le Conseil suisse des religions accorde un soutien inconditionnel à la liberté d'expression et la liberté de la presse. La FEPS salue sa prise de position et la partage.
Sur les réseaux sociaux, les internautes affichent le message "Je suis Charlie" en soutien aux victimes de l'attentat contre "Charlie Hebdo" (capture d'écran).

Le communiqué de presse du Conseil suisse des religions:

(Texte traduit par la Fédération des Eglises protestantes de Suisse. L’original en allemand fait foi.)

Le Conseil suisse des religions défend la liberté d’expression, la liberté d’expression artistique ainsi que la liberté de la presse

Saint-Gall, le 8 janvier 2015

Le Conseil suisse des religions (SCR) est profondément choqué de l’attentat meurtrier contre la rédaction du journal satirique « Charlie Hebdo » du mercredi 7 janvier à Paris. L’attentat a fait douze morts et de nombreux blessés.

Le Conseil suisse des religions présente ses sincères condoléances aux proches des caricaturistes, rédacteurs et policiers tués, ainsi qu’à leurs collègues et amis.

Le Conseil suisse des religions soutient entièrement et complètement la liberté d’expression, la liberté d’expression artistique ainsi que la liberté de la presse et condamne fermement l’attentat.

Le Conseil suisse des religions espère que la paix des religions en Suisse et dans le monde ne souffrira pas à cause de ce lâche attentat. Il demande à tous de réagir posément et de s’engager pour que ce tragique événement ne soit pas l’origine de discordes entre les religions. Le Conseil suisse des religions s’engagera également.

Au nom du Conseil suisse des religions

Dr. Hisham Maizar, président

 

Le Conseil suisse des religions SCR fondé en 2006 sert de lieu de dialogue interreligieux entre personnalités dirigeantes des Églises et communautés religieuses en Suisse. Trois expertes en font également partie. Le Conseil est le partenaire de contact des autorités fédérales dans les questions de politique des religions en Suisse. Son objectif est de contribuer au maintien de la paix religieuse en Suisse. Le président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) Gottfried Locher en est membre.

Conseil suisse des religions

Sur le même sujet: les documents publiés par le Conseil oecuménique des Eglises