Open Forum de Davos : le but est atteint

Pour la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS, le bilan de l’Open Forum Davos est positif. La FEPS se retire maintenant de l’organisation.

L’Open Forum Davos, c’est une occasion de débattre de questions d’actualité, telle la mondialisation, la justice économique ou le dialogue interreligieux, et cela avec la participation de personnalités renommées du monde entier, dans une perspective critique et face à un public qui n’hésite pas à exprimer ses convictions. Après avoir été durant neuf ans co-organisatrice de la manifestation, la FEPS, considérant que le bilan est positif, remet l’ensemble de la responsabilité au Forum économique mondial. Le but consistait à instaurer un dialogue entre les dirigeants économiques et politiques d’une part et un large public d’autre part, et il a été atteint. Peu à peu, l’Open Forum Davos s’est ouvert à des débats publics sur des questions sociales et économiques de toute sorte.

La Fédération des Églises protestantes reste néanmoins associée à la conception du programme de l’Open Forum. Le Forum économique mondial a en effet invité le président du Conseil de la FEPS, Gottfried Locher, à siéger dans le Comité consultatif qu’il vient de créer. La FEPS aura aussi la possibilité de poursuivre en d’autres endroits encore le dialogue entre l’Église et l’économie.

L’Open Forum Davos a été organisé pour la première fois en 2003 sur l’initiative du président d’alors de la FEPS, Thomas Wipf. Il se tient toujours en même temps que le Forum économique mondial. La création du Comité consultatif renforce l’Open Forum dans sa fonction de lieu de débat public maintenant largement reconnu.