Églises suisses à l'étranger CESE

Commission pour les Églises suisses à l'étranger CESE

CC/thisisbossi

« Être Église protestante » peut se manifester sous diverses formes, y compris au-delà de nos frontières. La Commission pour les Églises suisses à l’étranger (CESE) y contribue par son travail. Elle aide des protestantes et des protestants suisses de l’étranger à vivre leur foi. Elle le fait sur mandat du Conseil et conformément à la constitution de la FEPS.

Le mandat décrit ainsi la mission de la Commission :

  • Accorder des financements initiaux de projets.
  • Soutenir et accompagner les Églises suisses de Milan, de Misiones et de Londres durant leur transition à l’autonomie financière vis-à-vis de la FEPS. La Commission est responsable de la mise en application des décisions du Conseil de juin et octobre 2012 relatives à la suppression de la participation au financement structurel des Églises suisses de Londres, Misiones et Milan.
  • Transmettre et/ou envoyer des pasteurs ou des collaborateurs socio-diaconaux suisses, hommes et femmes, dans les Églises suisses susmentionnées qui en font la demande ainsi que dans les Églises et unions d’Églises avec lesquelles la FEPS a conclu des accords d’échange de personnel.
    Elle participe dans ce contexte à la mise en œuvre du contrat du 1er septembre 2012 conclu entre l’Église protestante en Allemagne (Evangelische Kirche in Deutschland EKD) et la FEPS.
  • Soutenir par des contributions tirées du Fonds CESE des paroisses germanophones, francophones ou italianophones à l’étranger ainsi que d’anciennes Églises suisses autonomes à l’étranger en relation avec l’Églises évangélique en Allemagne, la Fédération protestante de France ou la Fédération des Églises évangéliques en Italie dont des ressortissants suisses sont membres ou qui accordent le droit d’hospitalité aux ressortissants suisses.
    Actuellement, dans ce cadre, des contributions relativement modestes sont affectées à la Comunità evangelica di Confessione Elvetica à Trieste et à l’ancienne Église suisse de São Paulo (Brésil) ainsi qu’à quinze autres paroisses francophones ou germanophones à l’étranger en relation avec l’Église évangélique en Allemagne (EKD) et avec la Fédération protestante de France (FPF) (par exemple à Singapour, à Casablanca ou au Caire).