Prise de position de la FEPS sur la révision de la Constitution le 14 juin

Le peuple suisse se prononce le 14 juin sur une révision de l’article 119 de la Constitution. Cette révision est un préalable à l’introduction du diagnostic préimplantatoire (DPI) dans la loi. La FEPS y est opposée : le DPI ne devrait être autorisé que dans des cas exceptionnels à préciser. La vie humaine ne saurait être soumise à un contrôle de qualité.

Texte de l’arrêté fédéral
Arrêté fédéral du 12 décembre 2014 concernant la modification de l’article constitutionnel relatif à la procréation médicalement assistée et au génie génétique dans le domaine humain.

On ne choisit pas ses enfants
Cinq arguments contre la révision de la Constitution

… und das ist sehr gut so!
Prise de position plus détaillée (en allemand seulement)

Communiqué de la FEPS sur la révision de la Constitution le 14 juin

Comité national pour un non le 14 juin