Climat

CC/WikimediaCommons/Pick83

Le changement climatique est une réalité provoquée en grande partie par l’être humain. Les plus touchés par ses conséquences négatives sont ceux qui y contribuent le moins: les habitants pauvres des pays du Sud et les générations futures du monde entier. La justice climatique est un défi éthique mondial. C’est pourquoi les Églises et leurs œuvres d’entraide s’efforcent, depuis les années 80, de sensibiliser le public aux dangers du changement climatique et à la nécessité d’agir au plus vite.

La Fédération des Églises s’est exprimée à plusieurs reprises au sujet du changement climatique et de la justice climatique. Comme près de 80% de la contribution au réchauffement climatique sont à mettre sur le compte des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel), il est primordial d’adopter une nouvelle politique énergétique favorable au climat (voir thème «énergie»). En ce sens, l’étude «Éthique de l’énergie» de 2008 est une importante contribution de l’Église à une action responsable à l’égard de cette problématique. D’autres textes essentiels ont été rédigés en réponse à la consultation relative à la loi sur le CO2 (2005) ou à la révision de la loi sur le CO2 (2009). En prévision de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 15) de Copenhague (décembre 2009), les trois Églises nationales de Suisse ont résumé leurs positions face à la question du climat dans une lettre adressée au Conseil fédéral et à la délégation suisse.