Dimanche

Protégeons notre dimanche, resserrons les liens de notre communauté

La Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS et la Conférence des évêques suisses CES, soutenues par les membres de la Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse CTEC-CH, s’engagent résolument pour la protection du dimanche dans un document commun de 2005 «Protégeons notre dimanche, resserrons les liens de notre communauté – Une contribution œcuménique des Églises à propos de la révision de la loi sur le travail».

Les Églises défendent ici tant l’aspect social que l’aspect spirituel du repos dominical. Ce jour hebdomadaire commun de repos n’est pas seulement important pour les personnes qui travaillent et notamment pour les familles (qui doivent accorder les rythmes chronologiques des membres de la famille). Ce jour de repos est également important en tant qu’occasion régulière de se reposer et de se tenir ensemble devant Dieu dans le culte et le recueillement. Les Églises ne s’engagent pas seulement pour le culte chrétien, elles s’engagent aussi pour un jour qui n’est pas centré sur le travail et les achats, mais bien sur le souvenir du don de la Création et de la vie.

Le dimanche, en sa qualité de jour férié, continue à être soumis à forte pression. Des interventions politiques au niveau national et cantonal visent une libéralisation toujours plus étendue des heures d’ouverture des magasins. Les horaires de travail des personnes qui y travaillent devraient donc eux aussi se faire plus flexibles. Le 26 avril 2012 s’est constituée une Alliance pour le dimanche, qui veut lutter contre les tendances à la limitation du repos dominical. L’Alliance pour le dimanche est également soutenue par la Fédération des Églises.