Gender

CC/Victor1558

Dans l’approche Gender, les différences de caractère, d’aptitudes et de préférences existant entre les hommes et les femmes ne sont pas conditionnées en priorité par la biologie, mais le fruit de l’influence socioculturelle de la société. Ce domaine occupe une place transversale au sein de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS. En conséquence, le point de vue de l’égalité entre hommes et femmes est pris en compte dans tous les travaux d’élaboration de contenus théologiques et éthiques et tous les processus structurels de la FEPS. Cette place correspond à la définition donnée à l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes (Gender Mainstreaming) par le Conseil de l’Europe. L’art. 8, al. 3, de la Constitution prévoit que l’homme et la femme sont égaux en droit et que la loi pourvoit à l’égalité de droit et de fait. Lors de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes de Pékin (1995), un programme d’action a été rédigé, qui définit l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes comme une priorité centrale. La Coordination-ONG post Beijing Suisse offre une plateforme à tous ceux qui s’engagent dans la mise en oeuvre du programme d’action et de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (voir www.postbeijing.ch).