Le service civil

Depuis toujours, une préoccupation importante de la FEPS

CC/Eggybird

La Fédération des Églises et ses Églises membres s’engagent depuis près d’un siècle en faveur du service civil. La réflexion qui prévalait au début de l’engagement ecclésiastique était qu’il fallait trou-ver, à travers un service civil de substitution, une solution pour les hommes refusant le service militaire pour des raisons de conscience. En 1947, l’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises a ainsi édicté, à une écrasante majorité, une Résolution sur l’introduction d’un service civil „en faveur des objecteurs de conscience dont les motifs sont reconnus comme irréfutables, honorables et désintéressés.“ Plus tard, une nouvelle conception a commencé à se développer: peu à peu, le service civil n’a plus été seulement considéré comme un service de substitution pour les objecteurs de conscience, mais aussi comme un service à la société. Au vu de tous les défis que la collectivité doit aujourd’hui relever sur le plan sociétal, il est désormais insuffisant de prétendre réduire l’obligation de servir au domaine militaire. De nos jours, la societé a un grand besoin de prestations notamment dans le domaine de l’écologie, de la coopération au développement et des soins. Un tel service civil, compris comme un service à la société, est devenu réalité en Suisse en 1996.

Le service civil soutenu par les institutions ecclésiastiques

Les œuvres proches de la Fédération des Églises (mission 21, DM – échange et mission, PPP et l’EPER) soutiennent activement le service civil, en s’engageant comme établissements d’affectation. En tant qu’organisations actives sur le plan international, elles peuvent même offrir d’intéressantes possibilités d’intervention à l’étranger. Les personnes astreintes au service civil peuvent en outre prendre part à des activités intéressantes dans diverses Églises de la Fédération des Églises. Leur collaboration est appréciée, notamment dans le domaine de l’animation de jeunesse, du travail social, de l’administration ou de l’instruction.