Maladie: La journée des malades

CC/Adrian Clark

Le 1er dimanche de mars est dédié à la « journée des malades ». A ce jour, des responsables politiques, des institutions et des associations s’engagent pour venir en aide aux personnes malades. Le thème est également abordé lors de nombreux cultes réformés célébrés dans des paroisses, des hôpitaux, des cliniques et des foyers.

La Fédération des Eglises est coresponsable de la Journée des malades. Depuis 2011, Elsbeth Plaz-Lutz, pasteure et aumônière au service de psychiatrie intégrée de Winterthur (« Integrierten Psychiatrie Winterthur »), collabore au comité central sur mandat de la Fédération des Églises. Elle fait ainsi le trait d’union entre les Églises réformées de Suisse et la « Journée des malades » au niveau suisse.

Eglises et paroisses sont elles aussi invitées à participer aux actions de la Journée – et à rendre visible ce qu’elles font déjà de toute façon. Le site de la « Journée des malades » offre une plate-forme pour annoncer les activités organisées à l’occasion de cette journée. La FEPS accueille avec plaisir les propositions et éléments de célébration de cultes et autres idées et matériaux qu’elle pourrait mettre à disposition des intéressés en vue de l’organisation de manifestations.