ref-credo.ch

CR 14 : Westminster Shorter Catechism

Anglais ancien

Français moderne

  1. Question: Quel est le but principal de la vie de l’homme?
    R: Réponse: Le but principal de la vie de l’homme est de glorifier Dieu et de trouver en lui son bonheur éternel.
  2. Q: Comment Dieu nous fait-il connaître la façon de le glorifier et de trouver notre bonheur en lui?
    R: La Bible, Ancien et Nouveau Testaments, qui est la Parole de Dieu, nous indique la façon de le glorifier et de trouver en lui notre bonheur.
  3. Q: Quel est l’enseignement principale de la Bible?
    R: R. La Bible enseigne principalement ce qu’il faut croire de Dieu et ce que Dieu attend de l’home.
     
  4. Q: Qu’est ce que Dieu?
    R: Dieu est Esprit, infini, éternel et immuable dans son être. Il est sagesse, puissance, santeté, justice, bonté et vérité.
  5. Q: Y a-t-il plus d’un seul Dieu?
    R: Il n’ya qu’un seul Dieu, le Dieu vivant et vrai.
  6. Q: Combien y a-t-il de personnes en Dieu?
    R: Il y a trois personnes en Dieu: le Père, le Fils et le Saint-Esprit; et les trois sont un seul Dieu, d’une même substance, égales en puissance et en gloire.
  7. Q: Quels sont les décrets de Dieu?
    R: Les décrets de Dieu sont son dessin éternel, selon le conseil de sa volonté, dessein par lequel, en vue de sa propre gloire, il a préordonné tout ce qui advient au monde.
  8. Q: Comment Dieu exécute-t-il ses décrets?
    R: Dieu exécute ses décrets dans l’oeuvre de la création et dans celle de sa providence.
  9. Q: Quelle est l’oevre de la création?
    R: Par sa parole toute-puissante, Dieu a fait en six jours, toutes choses à partir de rien, et tout était très bien.
  10. Q: Comment Dieu a-t-il créé l’homme?
    R: Dieu a créé l’homme – homme et femme – à sa propre image, en connaissance, justice et sainteté, pour dominer sur toutes les autres créatures.
  11. Q: Quelles sont les oeuvres de la providence de Dieu?
    R: Les oeuvres de la providence de Dieu consistent à conserver et à gouverner d’une manière très sainte, très sage, et toute puissante chaque créature et chacun de ses actes.
  12. Q: Quel acte spécial, la providence a-t-elle accompli à l’égard de l’homme dans son état originel?
    R: Quand Dieu a créé l’homme, il a fait und alliance de vie avec lui, sous la condition qu’il y obéisse parfaitement. Il lui a interdit, sous peine de mort, de manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
  13. Q: Nos premiers parents ont-ils persévéré dans leur état originel?
    R: Lassés libres d’agir selon leur propre volonté, nos premiers parents ont déchu de leur état originel parce qu’ils ont péché contre Dieu.
     
  14. Q: Qu’est-ce que le péché?
    R: Tout désobéissance à la Loi de Dieu, ou toute transgression de cette Loi est und péché.
  15. Q: Par quel péché, nos premiers parents ont-ils déchu de leur état originel?
    R: Nos premiers parents ont déchu de leur état originel pour avoir mangé le fruit défendu.
  16. Q: La première désobéissance d’Adam a-t-elle conduit à la chute de l’humanité entière?
    R: L’alliance a été faite non seulement avec Adam, mais encore avec toute sa postérité. Ainsi, toute l’humanité descendant d’Adam par génération ordinaire a péché en lui et a chuté avec lui dans sa première désobéissance.
  17. Q: Dans quel état la chute a-t-elle plancé l’homme?
    R: La chute a plongé l’homme dans un état de péché et de misère.
  18. Q: En quoi consiste l’état de péché dans lequel l’homme est tombé?
    R: Il a deux aspectes: le premier est ce que l’on appelle le péché originel, avec la culpabilité due au premier péché d’Adam et accompagnée de la perte de sa justice originelle, et de la corruption de toute sa nature, le second recouvre toutes les désobéissances qui découlent du péché originel.
  19. Q: Quel est donc l’état de misère dans lequel l’homme est tombé?
    R: Par sa chute, l’humanité tout entière a perdu la communion avec Dieu, et s’est placée sous la colère et la malédiction du Seigneur. Aussi a-t-elle été assujettie à toutes les misères de la vie présente à la mort même et aux souffrances de l’enfer pour toujours.
  20. Q: Dieu a-t-il laissé périr tout l’humanité dans cet état de péché et de misère?
    R: Dieu, selon son unique bon plaisir et de toute éternité, a élu certains êtres humains à la vie éternelle. Il a conclu avec eux une alliance de grâce afin de les délivrer de cet état de péché et de misère, et de les conduire au salut par le moyen d’un Rédempteur.
     
  21. Q: Qui est le Rédempteur des élus de Dieu?
    R: Le seul Rédempteur des élus de Dieu est le Seigneur Jésus-Christ, le Fils éternel de Dieu, qui est devenu homme. Il a été et reste pour toujours Dieu et homme en deux natures distinctes et une seule personne.
  22. Q: Comment Christ, le Fils de Dieu, est-il devenue homme?
    R: Christ, le Fils de Dieu, est devenu homme en prenant pour lui-même un vrai corps humain et une âme sensible. Il a été conçu dans le sein de la viegre Marie par la puissance du Saint-Esprit; il est né d’elle sans aucun péché.
  23. Q: Comment le Christ est-il notre Rédempteur?
    R: Le Christ est notre Rédempteur en remplissant les fonctions de prophète, de prêtre et de roi, aussi bien dans sons état d’abaissement que dans sa glorification.
  24. Q: Comment le Christ est-il prophète?
    R: Le Christ est prophète en nosu révélant, par sa parole et par son Esprit, la volonté de Dieu concernant notre salut.
  25. Q: Comment le Christ est-il prêtre?
    R: Le Christ est prêtre en s’ouffrant lui-même – und fois pour toutes – pour satisfaire à la justice divine et nous réconcilier avec Dieu, et en intercédant continuellement pour nous.
  26. Q: Comment le Christ est-il roi?
    R: Le Christ est roi en ce qu’il nous soumet à lui-mêm, nous gouverne et nous défend; il réprime et vainc tous ses ennemis ainsi que tous les nôtres.
  27. Q: En quoi l’abaissement du Christ a-t-il consisté?
    R: L’abaissement du Christ a consisté en ceci: il est né ici-bas comme un homme de condition humble, il a été placé sous la Loi et soumis aux misères de la vie présente, à la colère de Dieu et à la malédiction de la mort sur la croix; enfin il a été enseveli et il est demeuré quelque temps sous le pouvoir de la mort.
  28. Q: En quoi la glorification du Christ a-t-elle consisté?
    R: La glorification du Christ a consisté dans son élévation au ciel où il s’est assis à la droite de Dieu, le Père, et il viendra de là au dernier jour pour juger le monde.
     
  29. Q: Comment participons-nous à la rédemption acquise par le Christ?
    R: Nous participons à la rédemption acquise par le Christ si le Saint-Esprit nous l’applique d’une manière réelle et efficace.
  30. Q: Comment l’Esprit nous applique-t-il la rédemtion acquise par le Christ?
    R: L’Esprit nous applique la rédemption acquise par le Christ en faisant naître en nous la foi et, par là, en nous unissant au Christ par la vocation efficace qu’il nous adresse.
  31. Q: Qu’est-ce que la vocation efficace?
    R: La vocation efficace est l’oeuvre de l’Esprit de Dieu qui nous convainc de notre péché et de notre misère, illuminie notre esprit par la connaissance du Christ, et renouvelle notre volonté; il nous persuade et nous rend capables d’accepter Jésus-Christ, qui nous est librement offert dans l’Evangile.
  32. Q: A quels bienfaits paricipent dans cette vie ceux qui sont efficacement appelés?
    R: Ceux qui sont efficacement appelés participent, dans la vie présente, à la justification, à l’adoption, à la sanctification et aux divers bienfaits qui les accompagnent ou en découlent.
     
  33. Q: Qu’est-ce que la justification?
    R: La justification es tun acte de la libre grâce de Dieu, par lequel il pardonne tous nos péchés, et nous accepte comme justes devant lui; il fait cela uniquement à cause de la justice de Christ qui nous est imputée et que nous recevons par la foi seule.
  34. Q: Qu’est-ce que l’adoption?
    R: L’adoption est un acte de la libre grâce de Dieu, par lequel nous sommes reçus au nombre des enfants de Dieu et avons droit à tous leur privilèges.
  35. Q: Qu’est-ce que la sanctification?
    R: La sanctification est l’oeuvre de la libre grâce de Dieu, par laquelle tout notre être est renouvelé à l’image de Dieu; de plus, nous devenons ainsi de plus en plus capables de mourir au péché et de vivre pour la justice.
  36. Q: Quels sont donc, dans cette vie, les bienfaits qui accompagnent la justification, l’adoption et la sanctification?
    R: Les bienfaits qui, dans cette vie, accompagnent la justification, l’adoption et la santification, ou qui en découlent, sont l’assurance de l’amour de Dieu, la paix de la conscience, la joie dans le Saint-Esprit, l’accroissement de la grâce et la persévérance dans cette jusqu’à la fin de notre vie.
  37. Q: Quels bienfaits, le jour de leur mort, les croyants reçevoivent-ils du Christ?
    R: Au jour de leur mort, les âmes des croyants sont rendues parfaites en sainteté, et entrent immédiatement dans la gloire. Leurs corps ne cessent pas d’être unis au Christ et reposent dans leurs tombes jusqu’à la résurrection.
  38. Q: Quels bienfaits les croyants recevront-ils du Christ à la résurrection?
    R: A la résurrection, les croyants ressusciteés en gloire seront publiquement reconnus et acquittés au jour du jugement; ils seront parfaitement heureux à jamais, se réjouissant en Dieu.
     
  39. R: Q: Qu’est-ce que Dieu exige de l’homme?
    R: Dieu exige que l’homme obéisse à sa volonté révélée.
  40. Q: Quelle règle d’obéissance Dieu a-t-il d’abord révélé à l’homme?
    R: Dieu a d’abord révélé à l’homme la Loi normale.
  41. Q: Où cette Loi morale est-elle résumée?
    R: Cette Loi morale est résumée dans les Dix commandements.
  42. Q: Quel est le sommaire des Dix commandements?
    R: Le sommaire des Dix commandements est: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.
  43. Q: Quelle est la préface des Dix commandements?
    R: La préface des Dix commandements est: Je suis l’Eternet, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude.
  44. Q: Que nous enseigne cette préface?
    R: La préface des Dix commandements nous enseigne que Dieu est le Seigneur notre Dieu et notre Rédempteur: nous sommes tenus d’observer tous ses commandements.
  45. Q: Quel est le Premier commandement?
    R: Le premier commandement est: Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

     

  46. Q: Qu’exige de nous le premier commandement?
    R: Le premier commandement exige que nous connaissons et confessions Dieu comme le seul vrai Dieu et notre Dieu, et que nous l’adorions et le glorifions comme tel.
  47. Q: Que nous interdit le premier commandement?
    R: Le premier commandement nous interdit de nier ou de ne pas adorer et glorifier le vrai Dieu comme Dieu et notre Dieu. Il nous interdit aussi d’accorder à quiconque, ou à quoi que ce soit, l’adoration et la gloire qui ne sont dues qu’à lui seul.
  48. Q: Que nous enseigne particulièrement ces mots: devant ma face?
    R: Dans le premier commandement, ces mots devant ma face nous enseignent que Dieu, qui voit toutes choses, est très attentif à cette sorte de péché qui consiste à avoir un autre dieu que lui-même; il en est gravement offensé.
  49. Q: Quel est le second commandement?
    R: Le second commandement est: Tu ne te feras pas de statue, ni de représentation quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, de ce qui est en bas sur la terre, et de ce qui est dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles, et tu ne leur rendras pas de culte; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis la faute des pères sur les fils jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui use de bienveillance jusqu’à mille générations envers ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.
  50. Q: Qu’exige de nous le second commandement?
    R: Le second commandement exige que nous recevions et observions entièrement les ordonnances religieuses que Dieu a édictées dans sa Parole et que nous gardions pure notre manière d’adorer Dieu.
  51. Q: Que nous interdit le second commandement?
    R: Le second commandement nous interdit d’adorer Dieu par des images ou par tout autre moyen qui n’est pas prescrit dans sa Parole.
  52. Q: Quelles sont les raisons incluses dans le second commandement?
    R: Les raisons incluses dans ce second commandement sont que Dieu exerce sa souverainteté sur nous, que nous lui apartenons et que nous devons l’adorer lui seul.
  53. Q: Quel es le troisième commandement?
    R: Le troisième commandement est: „Tu ne prendras pas le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain: car l’Eternel ne tiendra pas pour innocent celui qui prendra son nom en vain.“
  54. Q: Qu’exige de nous le troisième commandement?
    R: Le troisième commandement exige un empoir saint et respecteux des noms de Dieu, de ses titres et de ses attributs, de ses commandements, de sa Parole et de ses oevres.
  55. Q: Que nous interdit le troisième commandement?
    R: Le troisième commandement interdit toute profanation au mauvais usage des choses par lesquelles Dieu se fait connaître.
  56. Q: Quelle est la raison incluse dans le troisième commandement?
    R: La raison incluse est que même si les transgresseurs de ce commandement peuvent échapper au châtiment des hommes, le Seigneur, notre Dieu ne supportera pas qu’ils échappent à son juste jugement.
  57. Q: Quel est le quatrième commandement?
  58. R: Le quatrième commandement est: „Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier. Tu travailleras six jour, et tu fers tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le sabbat de l’Eternel, ton Dieu; tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. Car en six jours l’Eternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.“
  59. Q: Qu’exige donc le quatrième commandement?
    R: Le quatrième commandement exige que nous consacrions à Dieu les moments qu’il a institués dans sa Parole, à savoir un jour entier sur sept, comme un saint sabbat en son honeur.
  60. Q: Quel jour parmi les sept Dieu a-t-il fixé pour être le repos de la semaine?
    R: Du commencement du monde jusqu’à la résurrection du Chrisst, Dieu a fixé le septième jour de la semaine pour être le sabbat hebdomadaire: mais depuis la résurrection du Christ jusqu’à la fin du monde, c’est le premier jour de la semaine qui est devenue le sabbat chrétien.
  61. Q: Comment le sabbat doit-il être sanctifié?
    R: Le sabbat doit être sanctifié par un repos de toute la journée. Nous devons nous reposer même des activités et des distractions qui sont légitimes les autres jours, et consacrer tout notre temps à l’exercice public et privé de l’adoration de Dieu, à l’exception pourtant des instants qui doivent être accordés aux choses absolument néccessaires et aux oevres de miséricorde.
  62. Q: Que nous interdit le quatrième commandement?
    R: Le quatrième commandement nous interdit d’oublier nos obligations ou de nous en acquitter sans zèle; de profaner ce jour par l’oisiveté, ou en faisant ce qui est en soi répréhensive, ou encore par des pensées, des paroles et des actes superflus concernant nos occupations ou nos distractions terrestres.
  63. Q: Quelles sont les raisons incluses dans le quatrième commandement?
    R: Les raisons incluses dans le quatrième commandement sont:
    Que Dieu nous accorde six jours de la semaine pour nos propres occupations, que le septième jour doit lui être consacré spécialement, qu’il a donné l’exemple, qu’il a béni le jour du repos.
  64. Q: Quel est le cinquième commandement?
    R: Le cinquième commandement est: Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l’Eternel, ton Dieu, te donne.
  65. Q: Qu’exige le cinquième commandement?
    R: Le cinquième commandement exige que chacun soit respecté et que tous s’acquittent des devoirs qui leur incombent dans leurs relations avec tous les hommes, qu’ils soient supérieurs, inférieurs ou égaux, selon le rang de chacun.
  66. Q: Qu’interdit le cinquième commandement?
    R: Le cinquième commandement interdit rien faire contre l’honneur de quiconque, ou de négliger les obligations que l’on a envers chaque home dans les relations avec lui et selon son rang.
  67. Q: Quelle est la raison incluse dans le cinquième commandement?
    R: La raison incluse dans le cinquième commandement est la promesse d’une longue vie et de la prospérité, promesse faite à tous ceux qui observent ce commandement, dans la mesure où cela servira à la gloire de Dieu et à leur probre bien.
  68. Q: Quel est le sixième commandement?
    R: Le sixième commandement est: Tu ne commettras pas de meurtre.
  69. Q: Qu’exige le sixième commandement?
    R: Le sixième commandement exige d’entreprendre toute action légitime pour protéger notre probre vie et celle des autres.
  70. Q: Qu’interdit le sixième commandement?
    R: Le sixième commandement interdit de porter atteinte injustement – de quelque manière que ce soit – à notre propre vie ou à celle de notre prochain.
  71. Q: Quel est le septième commandement?
    R: Le septième commandement est: Tu no commettras pas d’adultère.
  72. Q: Qu’est-il donc exigé dans le septième commandement?
    R: Le septième commandement exige que nous conservions notre pureté et celle de notre prochain, dans notre coeur, nos paroles et toute notre conduite.
  73. Q: Qu’interdit le septième commandement?
    R: Le septième commandement interdit toute pensée, parole ou action impures.

     

  74. Q: Quel est le huitième commandement?
    R: Le huitième commandement est: Tu ne commettras pas de vol.
  75. Q: Qu’exige de nous le huitième commandement?
    R: Le huitième commandement exige que l’acquisition de nos biens et le service de nos intérêts ainsi que ceux des autres soient faits d’une manière parfaitement licite.
  76. Q: Qu’interdit le huitième commandement?
    R: Le huitième commandement interdit tout ce qui peut on pourrait nuire injustement à nos biens ou à nos intérêts, ainsi qu’à ceux des autres.
  77. Q: Quel est le neuvième commandement?
    R: Le neuvième commandement est: Tu ne portras pas de faux témoignage contre ton prochain.
  78. Q: Qu’exige donc le neuvième commandement?
    R: Le neuvième commandement exige que la vérité entre les hommes soit respectée et favorisée, ainsi que notre bonne réputation et celle de notre prochain, spécialement lorsqu’il y a à rendre témoignage à son sujet.
  79. Q: Qu’interdit le neuvième commandement?
    R: Le neuvième commandement interdit tout ce qui pourrait porter préjudice à la vérité, ou nuire à notre réputation ou à celle de notre prochain.
  80. Q: Quel est le dixième commandement?
    R: Le dixième commandement est: Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âme, ni rien qui soit à ton prochain.
  81. Q: Qu’exige donc le dixième commandement?
    R: Le dixième commandement exige que nous soyons pleinement satisfaits de notre propre condition, et que nous ayons d’honnêtes et loyales dispositions d’esprit à l’égard de notre prochain et de tout ce qui lui appartient.
  82. Q: Que nous interdit le dixième commandement?
    R: Le dixième commandement nous interdit d’être mécontents de notre condition personnelle. Il nous défend aussi d’envier ce que notre prochain a comme bien, ou d’éprouver quelque amertume envers lui. De même, nous ne devons avoir ni impulsion, ni sentiments déplacés envers rien qui appartienne à notre prochain.“
     
  83. Q: Tout homme est-il capable d’observer parfaitement les commandements de Dieu?
    R: Nul homme, depuis la chute, n’est capable, dans cette vie, d’observer parfaitement les commandements de Dieu; chacun les transgresse tous les jours en pensée, en parole et en acte.
  84. Q: Les transgressions de la Loi ont-elles toutes la même gravité?
    R: En raison de leur caractère particulièrement réréhensible, certains péchés sont, en eux-mêmes, plus odieux que d’autres au regard de Dieu.
  85. Q: Que mérite tout péché?
    R: Tout péché mérite la colère et la malédiction de Dieu dans la vie présente et dans celle qui est à venir.
  86. Q: Qfin d’échapper à cetter colère et à cette malédiction que notre péché attire sur nous, qu’est-ce que Dieu exige de nous?
    R: Pour échapper à la colère et à la malédiction de Dieu que notre péché attire sur nous, Dieu exige de nous la foi en Jésus-Christ, la repentance pour la vie éternelle et l’emploi assidu de tous les moyens extérieurs par lesqules de Christ nous communique les bienfaits de la rédemption.
  87. Q: Qu’est-ce que la foi en Jésus-Christ?
    R: La foi en Jésus-Christ est und grâce salvatrice par laquelle nous le recevons et nous mettons notre confiance en lui seul pour notre salut comme il nous l’offre dans l’Evangile.
  88. Q: Qu’est-ce que la repentance pour la vie éternelle?
    R: La repentance pour la vie éternelle est une grâce salvatrice par laquelle le pécheur, vivement touchée de son péché, s’empare de la miséricorde de Dieu en Christ, et se détourne avec douleur et haine de son péché, pour se tourner vers Dieu, avec la ferme intention de vivre dans une obéissance nouvelle et d’y persévérer.
  89. Q: Quels sont les moyens extérieurs par lesquels le Christ nous communique les bienfaits de la rédemption?
    R: Ley moyens extérieurs et ordinaires par lesquels le Christ nous communique les bienfaits de la rédemption sont ses ordonances, spécialement sa Parole, les sacrements et la prière, qui sont toutes effiaces pour le salut des élus.
  90. Q: Comment donc la Parole est-elle effiace à salut?
    R: L’Esprit de Dieu fait de la lecture de la Parole, et particulièrement de sa prédication, un moyen effiace pour convaincre et pour convertir les pécheurs, et pour les conduire à la sainteté et au bonheur, par la foi en leur salut.
  91. Q: Comment la Parole doit-elle être lue et entendue pour devenir efficace à salut?
    R: Pour que la Parole devienne efficace à salut, nous devons l’écouter avec assiduité, nous y préparer, et prier pour la comprendre; nous devons la recevoir avec foi et amour, la garder dans nos coeurs et la mettre en pratique dans nos vies.
  92. Q: Comment les sacrements deviennent-ils des moyens efficaces de salut?
    R: Les sacrements deviennent des moyens efficaces de salut, non par une vertu qui serait en eux, ou en celui qui les administre, mais seulement par la bénédiction du Christ et par l’action de son Esprit en ceux qui les reçoivent par la foi.
     
  93. Q: Qu’est-ce qu’un sacrement?
    R: Un sacrement est une sainte institution établie par le Christ, dans laquelle Christ et les bienfaits de la nouvelle alliance sont représentés, scellés et appliqués aux croyants, au moyen de signes visibles.
  94. Q: Quels sont les sacrements du Nouveau Testament?
    R: Les sacrements du Nouveau Testament sont le Baptême et la Sainte Cène.
  95. Q: Qu’est-ce que le Baptême?
    R: Le Baptême est un sacrement dans lequel le nettoiement par l’eau, au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, signifie et scelle notre incorporation au Christ; par lui, nous participions aux bienfaits de l’alliance de grâce et nous nous engageons à appartenir au Seigneur.
  96. Q: A qui le Baptême doit-il être administré?
    R: Le Baptême ne doit pas être administré à quiconque en dehors de l’Eglise visible tant qu’il n’a pas professé sa foi en Jésus-Christ et qu’il n’a pas déclaré vouloir lui obéir; mais les enfants de ceux qui sont membres de l’Eglise visible doivent être baptisés.
  97. Q: Qu’est-ce que la Sainte Cène?
    R: La Sainte Cène est un sacrement par lequel, en donnant et en recevant le pain et le vin, on proclame la mort du Christ, comme il l’a ordonné. Les communiants ayant les dispositions d’esprit qui conviennent y sont faits participants – non d’une manière corporelle ou charnelle, mais par la foi – de son bienfaits ; ils deviennent plus forts spirituellement et ils croissent dans la grâce.
  98. Q: Que faut-il pour participer, dans les dispositions d’esprit qui conviennent, à la Cène du Seigneur?
    R: Il est demandé à ceux qui veulent participer à la Sainte Cène du s’assurer qu’ils discernent bien le corps du Seigneur, qu’ils croient que leur nourriture spirituelle est en lui ; ils doivent s’assurer aussi de leur repentance, de leur amour et de leur obéissance, de peur que, venant indignement à la Cène, ils ne mangent et ne boivent un jugement contre eux.
     
  99. Q: Qu’est-ce que la prière?
    R: La prière est une présentation de nos désirs à Dieu, au nom du Christ, en vue de choses agréables à sa volonté ; elle est aussi la confession de nos péchés et l’expression d’une vive reconnaissance pour toutes ses grâces.
  100. Quelle règle Dieu nous a-t-il donné pour nous guider dans la prière?
    R: Toute la Parole de Dieu est utile pour nous guider dans la prière ; mais la meilleure manière  consiste à nous servir de la prière que le Christ a enseignée à ses disciples, et que l’on appelle en général la prière du Seigneur ou le Notre Père.
  101. Q: Que nous enseigne la Préface du Notre Père?
    R: La préface, qui est Notre Père qui es aux cieux, nous enseigne à nous approcher de Dieu avec un saint respect et avec confiance, comme des enfants envers un père capable de les aider et disposé à le faire ; elle nous enseigne aussi à prier avec et pour les autres.
  102. Q: Que demandons-nous dans la première requête?
    R: Dans la première requête, qui est Que ton nom soit sanctifié, nous demandons que Dieu nous rende capables, ainsi que les autres hommes, de le glorifier en tout ce par quoi il se fait connaître, et qu’il veuille faire concourir toutes choses à sa propre glorie.
  103. Q: Que demandons-nous dans la deuxième requête?
    R: Dans la deuxième requête, qui est Que ton règne vienne, nous demandons que le règne de Satan soit aboli, et que progresse le règne de la grâce, dans lequel nous-mêmes – avec beaucoup d’autres – nous soyons conduits et gardés; nous demandons aussi que soit hâtée la venue du Royaume de glorie.
  104. Q: Que demandons-nous dans la troisième requête?
    Dans la troisième requête, qui est Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel, nous demandons que Dieu, par sa grâce, nous rende capables et désireux de connaître sa volonté en toutes choses, d’y obéir et de nous y soumettre, comme le font les anges dans les cieux.
  105. Q: Que demandons-nous dans la quatrième requête?
    R: Dans la quatrième requête, qui est Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, nous demandons à recevoir, de la libéralité gratuite de Dieu, une part suffisante de choses bonnes dans la vie présente et à jouir ainsi de la bénédiction de Dieu.
  106. Q: Que demandons-nous dans la cinquième requête?
    R: Dans la cinquième requête, qui est Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, encouragés par la grâce de Dieu qui nous rend capables de pardonner aux autres du fond du coeur, nous prions que, pour l’amour du Christ, Dieu veuille nous pardonner gratuitement tous nos péchés.
  107. Q: Que demandons-nous dans la sixième requête?
    R: Dans la sixième requête, qui est Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du mal, nous demandons à Dieu ou bien de nous épargner d’être tentés par le mal, ou bien de nous délivrer lorsque nous le sommes.
  108. Q: Que nous enseigne la conclusion de la prière du Seigneur?
    R: La conclusion de la prière du Seigneur, qui est Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la glorie, aux siècles des siècles. Amen, nous enseigne à ne trouver d’encouragement dans la prière qu’en Dieu seul, et à le prier en lui reconnaissant le règne, la puissance et la glorie. Et comme preuve de notre désir et de notre certitude d’être entendus de lui, nous disons Amen.