Un Temps pour la Création

Charmantes collines, alpages sauvages - La montagne, milieu de vie

CC/Taylor S

Les montagnes constituent le lien entre le ciel et la terre. Dans les récits bibliques, Dieu apparaît souvent aux humains sur une montagne, par exemple sur le mont Sinaï (Ex 19) ou sur le mont Horeb (1 R 19). Le sermon de Jésus se situe sur une montagne (Mt 5,1), tout comme la transfiguration de Jésus (Mt 17). Pour nous aussi, les montagnes sont des lieux porteurs d’une dimension spirituelle: dans ce cadre majestueux et silencieux, l’être humain est renvoyé à lui-même. D’ailleurs, même les collines du plateau suisse sont des « monts » dans le langage courant. Comme la montagne de Sion à Jérusalem, elles peuvent être quelconques et avoir néanmoins une grande valeur spirituelle. Nos ancêtres le savaient déjà : de la plaine jusqu’au haut des montagnes, ils ont installé des églises, des voies de pèlerinage, des chapelles et des croix afin de rappeler la présence de Dieu.

Abritant près de 30 000 espèces animales et 13 000 espèces végétales, les Alpes comptent parmi les zones d’Europe les plus riches en diversité. L’utilisation des régions de montagne en matière d’agriculture, de tourisme, d’énergie et de transports devrait suivre le principe de la durabilité. Cela signifie que la montagne devrait être préservée le mieux possible pour les générations futures. Vivantes, les montagnes resteront aussi des lieux de spiritualité. Les paroisses ont de bonnes raisons de défendre la montage milieu de vie.

» Prospectus 2016