Bulletin 1/2014

Jubilé de la Réforme : Un symbole fort pour commémorer 500 ans de Réforme

La Réforme a 500 ans. La Fédération des Églises protestantes de Suisse présente le logo officiel des festivités de commémoration de la Réforme en Suisse.

Lorsque les lettres de l’alphabet apprirent à marcher, cela fit un sacré désordre : elles se trouvèrent et se séparèrent, puis elles eurent envie de former des mots ensemble. La phrase apparut aussitôt, peut-être la forme la plus précoce de communauté d’intérêts … Soucieux de prévenir toute anarchie, le point intervint et mit des limites là où il le fallait, secondé dans cette tâche par la virgule. Les lettres se firent toutefois rebelles et tirèrent certains points dans leur camp, ce qui fut du plus bel effet. Jugez plutôt : oïez les oies ! Ce type d’association ne fut point fait pour durer et on se sépara définitivement ; ce qui s’ensuivit fut appelé langue. C’était il y a longtemps. Et depuis, il est devenu difficile de dire la même chose en des lieux différents.

le logo sur ref-500.ch

Bien des lunes après, un petit groupe issu d’un milieu idiomatique intrépide releva le défi appelé « Commémoration de la Réforme ». La mission ? Trouver quelque chose, un objet, un mot, une image qui parle aux gens : « Bonjour, je suis la commémoration de la Réforme ». Ce qui semble relativement basique à première vue l’est moins quand on pense que le défi doit être relevé en plusieurs langues, Babylone oblige. On fit donc appel à un partenaire professionnel, trouvé dans le groupe zurichois Wirz. Une phase créative commença alors. Ce qui s’y passa relève de l’histoire. Mais à un moment décisif, une lettre a dû monter dans le train en marche, le R, ce vieux révolutionnaire. Se sentant à l’abri des regards, un point, un deuxième point, une virgule et un trait se sont mis à dessiner des visages. Alors, le R est sorti du rang et a commencé à jouer un rôle clé, déclamant : « Réforme ! ». Une fois a suffi. Mais d’emblée en trois langues. Voici les 500 ans de la Réforme !

On s’est encore battu. En général pour des mots, rarement pour préserver la façade et une fois seulement pour garder le souffle. Car il venait de se poser là, le logo officiel de la commémoration de la Réforme en Suisse.