Pour une économie juste et des règles du jeu équitables

Le président de la FEPS Thomas Wipf a ouvert aujourd’hui le huitième Open Forum Davos et présenté un document de travail de la FEPS sur la crise économique et financière. « La Suisse – un pays à part ou un exemple ? » a été le thème de cette première table ronde.

« Les liens objectifs complexes et ce qui est juste et conforme à tous les êtres humains sont des principes directeurs équivalents ». C’est ainsi que le président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, le pasteur Thomas Wipf, a ouvert aujourd’hui le huitième Open Forum Davos.

« Sans compétence et sans vision claire des liens complexes existants, les interventions théologiques et éthiques ne sont qu’arguties moralisantes », a souligné Thomas Wipf devant plus de 420 participants dans l’aula bondée de l’Alpine Mittelschule Davos: « Sans principes d’éthique sociale conformes à l’être humain, l’économie est une place de jeu des égoïsmes. »

Par son document de travail « Pour une économie juste et des règles du jeu équitables. La crise économique et financière considérée dans une perspective ecclésiale », la FEPS invite tout particulièrement cette année à la discussion.

Ce texte est une version provisoire d’une étude de la crise économique et financière réalisée dans une perspective théologique et éthique. Outre une analyse des causes de la crise financière, le document aborde la question d’un ordre économique mondial équitable et durable et d’un commerce éthiquement responsable. À travers lui, la FEPS entend apporter ses positions et réflexions dans le débat public. Le document est téléchargeable en allemand sur le site www.openforumdavos.ch.

Au cours du premier de ces sept débats publics, « La Suisse – un pays à part ou un exemple? », Stephan Klapproth, modérateur de la télévision suisse, a discuté avec notamment Pascale Bruderer, présidente du Conseil national suisse. La deuxième table ronde sera consacrée ce soir aux conséquences de l’actuelle crise économique et financière.

Les manifestations de l’Open Forum Davos sont publiques et gratuites. Elles ont lieu dans l’aula de la Schweizerische Alpine Mittelschule, Guggerbachstrasse 3, Davos Platz. Les langues de débat sont l’anglais et l’allemand (traduction simultanée). Après un premier tour de discussion par le panel, le public est convié à interpeller les invités et à exprimer ses positons.

La télévision suisse retransmet via le canal SF info les sessions de l’Open Forum Davos ou en donne le compte-rendu résumé. En outre, toutes les informations ainsi que les commentaires détaillés concernant l’Open Forum Davos peuvent être consultés sur www.openforumdavos.ch. Les débats complets y sont également téléchargeables par webcast.

» plus sur www.openforumdavos.ch