D’une association faîtière à l’Église évangélique-réformée de Suisse

Lors d’une assemblée extraordinaire à Berne, le 18 décembre 2018, les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) ont adopté la nouvelle constitution. La voie d'une association faîtière à l’Église évangélique-réformée de Suisse EERS est ainsi aplanie. La date d’entrée en vigueur de la nouvelle constitution est fixée au 1er janvier 2020.
WillYs Fotowerkstatt

« La nouvelle constitution de l’Église évangélique-réformée de Suisse EERS transporte l’ADN réformé » souligne Gottfried Locher, président du Conseil. La mission de l’EERS est au cœur de la constitution : l’annonce de l’Évangile de Jésus-Christ en paroles et en actes, par les sacrements, la diaconie et l’assistance spirituelle, par la formation et l’éducation.

Comme une course de montagne
La pasteure Claudia Haslebacher, qui a présidé l’Assemblée des délégués ces deux dernières années, a assumé la lourde tâche de diriger les débats lors de deux assemblées ordinaires et d’une assemblée extraordinaire. Claudia Haslebacher explique : « La route jusqu’à l’adoption de la constitution est comparable à une course de montagne ; en de nombreux endroits, le chemin n’est pas indiqué. Beaucoup ont a pris conscience en route que la défense d’intérêts particuliers ne saurait mettre en danger l’unité à laquelle nous aspirons. »

Témoignage d’unité fort
« Les crises durant le processus ont servi la démarche » estime Claudia Haslebacher. Elles nous ont obligés à discuter les différences, à chercher des solutions acceptables et à faire reculer les intérêts particuliers devant la recherche d’unité. « La constitution adoptée aujourd’hui porte un témoignage fort de ce qui est possible dans la perspective de l’unité de l’Église ». Claudia Haslebacher remercie les délégués pour leur endurance, pour leur capacité à surmonter les crises, pour les discussions intenses ; elles et ils ont toujours gardé en ligne de mire le renforcement de l’unité. »

Premier Synode en Valais, en 2020
Le premier Synode de l’Église évangélique-réformée de Suisse se déroulera en Valais. « Le succès de la nouvelle communion d’Églises dépendra avant tout du rapprochement des trois plans, local, cantonal et national », estime Gottfried Locher.