FEPS : l’Assemblée des délégués confirme en deuxième lecture les principales orientations du projet de constitution

Les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) se sont réunis du 17 au 19 juin 2018 au Park Casino dans la ville de Schaffhouse pour leur assemblée d’été 2018. Les objets statutaires une fois traités, l’Assemblée a procédé à la deuxième lecture du projet de constitution.
FEPS/Nadja Rauscher

Les délégués, et c’est une nouveauté, ont adopté la proposition de la Conférence Femmes d’introduire un paragraphe visant à encourager l’égalité des sexes dans les structures de l’Église. Les principales orientations adoptées en première lecture ont été confirmés en deuxième lecture :

Synode suisse
Avec la nouvelle constitution, l’actuelle assemblée des délégués devient un synode au plan national.

Direction tripartite
L‘EERS aura une direction tripartite : synodale (exercée par le Synode suisse, la plus haute instance), collégiale (exercée par le Conseil) et personnelle (exercée par la présidente ou le président de l’EERS).

Conférence des présidences d‘Église
La nouvelle constitution prévoit l’institutionnalisation de la Conférence des présidences d‘Église (CPE, dans laquelle siègent les présidentes et les présidents des Églises membres de l’EERS) et lui accorde la fonction d’organe-conseil.

Champs d‘action
Le nouveau Synode sera habilité à créer des champs d’action dans des domaines d’intérêt commun.

Suite de la procédure
Selon la constitution en vigueur, toute modification doit faire l’objet d’un vote final six mois après la deuxième lecture. Les délégués se retrouveront à Berne le 18 décembre 2018 pour procéder au vote final.