Les Églises protestantes tiennent leur assemblée d’été à Schaffhouse

Les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) se sont réunis du 17 au 19 juin 2017 au Park Casino dans la ville de Schaffhouse pour l’assemblée d’été 2018.
FEPS/Nadja Rauscher

L’Assemblée d’été 2018 (AD) de la FEPS se déroule à Schaffhouse à l’invitation de l’Église évangélique-réformée du canton de Schaffhouse. Sabine Dubach, vice-présidente du Conseil de l’Église hôte souhaite la bienvenue aux délégués et invités en provenance des 26 Églises membres de la FEPS à Schaffhouse, où la toute première constitution de la Fédération fut adoptée en 1924.

« Healing of memories »
Le Conseil a donné réponse au postulat de Michel Müller (ZH) et autres signataires l’invitant à examiner l’opportunité d’initier et de mener une démarche de guérison de la mémoire ; ils expriment ainsi leur souhait qu’après la célébration œcuménique nationale de « 500 ans de la Réforme » et « 600 ans de Nicolas de Flue » le 1er avril 2017 à Zoug, l’ouverture œcuménique vécue en cette occasion soit le début d’un processus de réconciliation des Églises et non son aboutissement. Le Conseil de la FEPS souhaite la réaliser sous forme d’un objectif de législature encore à adopter, qui influencera le travail œcuménique de la FEPS durant la période 2019-2022.

Projets « 500 ans de la Réforme »
Les délégués ont pris connaissance du rapport du Conseil relatif à « 500 ans de la Réforme ». Globalement, le projet est une réussite. Le but du jubilé, relever la pertinence de l’Évangile et les valeurs de la Réforme pour l’Église et la société d’aujourd’hui, a été atteint.

Services d’aumônerie dans les centres fédéraux
Thomas Segessenmann, adjoint juridique du domaine de direction Asile au Secrétariat d’État aux migrations (SEM), a présenté à l’AD les nouveautés dans le domaine de l’asile, en particulier la régionalisation de la procédure d’asile. Les délégués ont voté à l’unanimité la poursuite du financement solidaire de l’aumônerie dans les centres de la Confédération et une augmentation du montant à CHF 420 000 durant la prochaine législature, de 2019 à 2022.

Comptes 2017 et rapport annuel de la FEPS
Les comptes de l’exercice 2017 bouclent sur un déficit de CHF 73 607. Les délégués adoptent les comptes et le rapport d’activité 2017 de la FEPS, tous deux structurés selon les objectifs de législature du Conseil.

Lors de la seconde partie de l’assemblée, les délégués procèderont à la deuxième lecture du projet de constitution.