Education

Children at school. Lucélia Ribeiro/CC BY-SA 2.0

« Groupe de travail forum éducatif»

Le « Groupe de travail forum éducatif » s’occupe par mandat du Conseil de l’éducation religieuse des enfants et des adolescents, soit à l’école soit au sein de l’Église. Dans son travail et ses rapports pour le Conseil, il veille à promouvoir une vision commune, alliant les différentes régions linguistiques de Suisse, en particulier les régions alémanique et francophone. C’est dans ce cadre qu’il a proposé des thèses relatives à l’enseignement religieux en 2015.

Le Groupe est composé des personnes suivantes : Eva Ebel, Maja Bopst-Rohrer, Vital Gerber, Thomas Schlag et Martin Schmidt (président).

Politique éducative et  « Lehrplan 21 »

Dans sa Prise de position sur le plan d’études alémanique Lehrplan 21 le Conseil salue le fait que le projet du « Lehrplan 21 » crée les conditions requises pour garantir un enseignement religieux obligatoire dans les écoles, soit sous la forme d’une discipline indépendante, soit dans le cadre de l’enseignement « nature - être humain – société ». Cependant, il regrette l’absence d’une référence concrète à la tradition judéo-chrétienne qui a profondément influencé le pays, tant au niveau culturel que sur le plan de l’histoire des idées. Le « Lehrplan 21 » doit d’être complété en ce sens, afin que l’enseignement religieux ne soit pas simplement descriptif mais traite également du rapport personnel des élèves avec ce sujet. Le Conseil souligne en outre que les compétences des services ecclésiaux de catéchèse et la capacité de réflexion et de discussion de théologiennes et de théologiens ayant suivi une formation pourraient être des ressources précieuses.

Avis du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS dans la consultation organisée au sujet d’un article constitutionnel sur l’éducation

Les Églises évangéliques comptent sur des êtres humains capables de décider en toute liberté et en toute responsabilité de leur foi et de choisir raisonnablement l’orientation éthique de leur vie.

Mettre les gens à même de prendre des décisions en toute indépendance n’est pas sans conditions. L’une d’entre elles consiste dans une éducation et une formation bien conçues et accessibles à tous.

C’est pourquoi le Conseil de la FEPS à soutenu l’adoption d’un article constitutionnel sur l’éducation par une prise de position.