Moyen Orient

Beyrouth. CC/Wikimedia Commons/leba12

La Fédération suit de près l’évolution politique et religieuse au Moyen-Orient, qui a des répercussions rapides sur les débats similaires en Suisse. Elle est convaincue que les divers problèmes souvent à la une des médias à propos de cette région (conflit israélo-palestinien, terrorisme, liberté religieuse, « Printemps arabe », guerres…) sont interdépendants. Il convient donc d’avoir une approche régionale, y compris en ce qui concerne la situation des Églises. C’est dans cet esprit que la Fédération entretient des relations de travail avec la Communauté des Églises protestantes du Moyen-Orient FMEEC. C’est également pour cette raison qu’elle a choisi, en automne 2010, d’envoyer une délégation visiter plusieurs partenaires au Liban, en Syrie, en Jordanie et en Israël/Palestine. Depuis la visite d’une délégation de la Fédération des Églises auprès des institutions parte-naires au Liban, en Syrie, en Jordanie ainsi qu’en Israël et en Palestine en automne 2010, la FEPS a intensifié ses relations avec le Proche-Orient. Les visites, les soutiens, les invitations et la participation à des manifestations et à des conférences importantes se sont multipliées depuis lors, notamment avec l’Église presbytérienne d’Égypte (Synode du Nil), le FMEEC, le synode évangélique national pour la Syrie et le Liban (NESSL), l’union des paroisses armé-niennes évangéliques du Proche-Orient (UACNE) et avec le catholicossat arménien de Cilicie (catholicos Aram Ier). Au terme d’une phase pilote, la Fédération des Églises a invité l’EPER à développer dans cette région du monde des programmes de partenariat avec le FMEEC, le NESSL et l’UACNE, afin de compléter son partenariat de longue date avec DM-échange et mission (programme d’Action Chrétienne en Orient ACO).